©2019 by Camille Voiry Gey. Proudly created with Wix.com

Rechercher
  • Camille Voiry Gey

Charge mentale... Toi et moi, c'est terminé!

Voici un sujet de plus en plus fréquent dans nos conversations, de plus en plus présent dans les médias, car nous nous sommes enfin mises en guerre contre ce mal insidieux et latent, qui fait souffrir bien des femmes. Certes, il n'est pas l'apanage des dames, et loin de moi l'idée d'oublier ces hommes, eux aussi victimes de ce poison. Néanmoins, c'est une réalité, la charge mentale est avant tout un problématique féminine. La raison qui supporte ce constat est simple: le femme a gagné en liberté professionnelle, aujourd'hui et depuis plusieurs décennies déjà elle travaille, souvent à temps plein, sans pour autant que sa place au sein du foyer n'ait été allégée. Elle assume toujours son rôle de maman, de gestionnaire des tâches ménagères et domestiques, souvent dans de très grandes proportions (pour ne pas dire en totalité), tout en apportant sa contribution aux revenus du foyer. Il était donc inévitable que son cerveau et son corps ne suivent pas à long terme, et que ce sentiment de frôler le burn-out soit de plus en plus vif, et de plus en plus répandu.


La charge mentale, je l'ai moi-même expérimentée. J'ai connu cette impression que tout reposait sur mes épaules, cette sensation d'être complètement débordée par l'ampleur des tâches à réaliser, sans plus trouver un petit moment pour mon propre bien-être. Sans surprise, pour ceux et celles qui me lisent déjà depuis quelques temps, cette charge mentale je l'ai combattue avec un outil simple et puissant à la fois: le MINIMALISME. En effet, choisir ce mode de vie est pour moi la clef pour se débarrasser de ce mal qui nous ronge. Tout d'abord, j'ai désencombré ma maison et je me suis allégée de grosso modo 70% de mes possessions (je considère après près de quatre ans de minimalisme que je n'ai pas encore touché au but, car certaines résistances cèdent progressivement). De ce fait, je gagne en temps et en énergie, car il y a moins de ménage à faire, moins de rangement, moins d'entretien, et donc moins de pensées quotidiennes. Je consomme moins, et me satisfait de l'essentiel. Là aussi, moins de pulsion d'achats, moins de temps passer à rechercher et acheter le produit inutile tant convoité, et donc moins de pression mentale. Au lieu de passer mon temps libre à courir les magasins physiques ou en ligne, anxieuse de ne pas trouver le dernier vêtement à la mode, je peux utiliser ce temps pour me détendre et faire des activités qui ont du sens et qui donne de l'oxygène à mon esprit (lire, aller au cinéma, me balader dans la nature, faire du yoga, méditer, jouer en famille...). Je m'autorise simplement à lâcher prise...


Le minimalisme va également permettre de faciliter le partage des tâches ménagères au sein de la famille, et plus particulièrement du couple. Il est impératif de trouver ici une réponse équilibrée aux besoins de chacun, de tendre à la satisfaction de tous, et de faire des compromis. J'ai personnellement cessé de vouloir tout contrôler, et j'ai accepté de déléguer et de faire confiance à mon conjoint. Le minimalisme permettant une diminution des tâches à réaliser, et donnant une meilleure visibilité de ce qui doit réellement être fait, cela est plus facile de s'organiser. Il est certain qu'il ne règlera pas tous vos soucis de communication et de partage, mais il va avoir un profond effet facilitateur. Reste à vous de travailler en équipe, de définir d'autres règles, et de mettre en place de nouvelles habitudes pour chacun. La charge mentale se verra ainsi réduite du fait du l'équilibre créé, mais aussi de la suppression de l'effet de "multitasking", ou action de faire plusieurs tâches en même temps. Typiquement, imaginez vous au retour du travail, en train de lancer le repas du soir, tout en supervisant les devoirs de votre enfant, tout en pensant au linge à étendre. C'est tout simplement intenable à long terme, si l'on se préoccupe de son bien-être psychique et physique. Avec le minimalisme, je ne dis pas que toutes ces tâches disparaitront, mais elles seront moins nombreuses, organisées différemment (vous préparerez certains repas à l'avance par exemple), réalisées à d'autres moments plus opportuns (et pas en flux tendu), et partagées avec chaque membre du foyer.


Enfin, la charge mentale est aussi liée à l'ensemble des pensées parasites qui errent dans notre esprit, et à l'emploi du temps surchargé que l'on se crée. Là encore, le minimalise pourra vous aider, car vous pouvez l'appliquer sur votre façon de gérer votre temps et de choisir ce qui a réellement du sens et de l'importance pour vous. J'ai dépoussiéré mon carnet d'adresse, mon agenda, et mon esprit. J'ai laissé tomber certaines activités qui ne me correspondaient plus, j'ai choisi de ne plus entretenir certaines relations stériles. Je suis intimement convaincue que certaines personnes qui gravitaient autour de moi étaient de bonnes personnes, mais nous n'avions tout simplement plus rien à partager. J'ai fait du vide, et j'ai fait un choix conscient sur la façon dont je voulais utiliser mon temps et ma vie. Je vis moins de choses, avec moins de personnes, mais avec plus de joie et d'intensité. Je donne à ce qui est fondamentale, et à ce qui a du sens, la place d'exister. J'allège ainsi mon esprit de contraintes et contrariétés, et j'essaye de ne plus alimenter de pensées négatives ou pesantes. En ce sens, outre le minimalisme, la méditation est essentielle. La méditation n'est d'ailleurs à mon sens rien d'autre que le minimalisme de l'esprit! :-)


Ainsi, si tu veux rompre ta relation avec ta charge mentale, rompre le contrat tacite qui s'est installé, et retrouver ta liberté, je ne peux que t'inviter à entrer dans la merveilleuse aventure du minimalisme. Cette dernière a littéralement changé ma vie, et je suis certaine que cela sera aussi le cas pour toi! Liberté, légèreté, ancrage, équilibre, autant de mots qui riment avec cette philosophie de vie. Et si tu ne sais pas par où commencer, si tu te sens dépassée, mais que tu te sais pour autant prête à aller de l'avant, tu peux me retrouver en atelier collectif (très prochainement), mais surtout en atelier individuel à domicile (ou via skype). Tu trouveras tous les détails dans l'onglet "Cocktail Bien Être"! J'ai hâte de te rencontrer, et de pouvoir t'accompagner sur ce nouveau chemin. À bientôt amazone du bonheur! ;-)




66 vues