©2019 by Camille Voiry Gey. Proudly created with Wix.com

Rechercher
  • Camille Voiry Gey

Je veux entrer dans une nouvelle ère professionnelle, dois-je en parler ?

Mis à jour : 14 juil 2019


C'est en échangeant très récemment avec une "amazone du bonheur", qui souhaite donner un nouveau sens à sa vie professionnelle, que cette question a émergé. Tu te dessines un nouvel avenir professionnel dans les grandes lignes, tu commences à écouter tes aspirations profondes, et puis tu te dis que finalement ce serait une bonne chose que d'échanger sur ce sujet avec tes proches, pour recueillir leur opinion, et soyons honnête, pour voir s'ils valident ton projet. Mais est-ce là une idée judicieuse?





Je ne vais pas tourner autour du pot. A mon sens, il faudra être très prudent à ce sujet. Personnellement, au départ, je n'ai parlé de ma transition professionnelle qu'à trois personnes:

- mon mari, car c'est mon partenaire, mon binôme, mon compagnon de vie, et que son avis revêt un caractère essentiel à mes yeux.

- ma mère, car je l'ai toujours sollicité au cours des grandes décisions de ma vie, que je la sais franche et bienveillante, et que son soutien m'était nécessaire.

- et celle que j’appellerai mon "mentor", qui m'a boosté, qui m'a accompagné dans mes doutes, et qui m'a donné confiance en mes propres capacités quand j'en manquais.

Et la liste s’achève ici.


Je suis convaincue que lorsque tu vas parler de tes aspirations et souhaits à une personne de ton entourage, il y a de très grandes chances pour que celle-ci projette sur toi ses propres peurs, et ses propres pensées limitantes. Et cela surtout si ton projet "sors de l'ordinaire"! Ce que tu lui expliques va potentiellement sortir de son champs des possibles, l'effrayer, et donc elle va tenter au mieux de faire diminuer ton enthousiasme, au pire de saper ta confiance. Cela ne sera pas forcement conscient de sa part, bien entendu, mais c'est la réaction qui va se manifester. Si tu n'es pas assez solide dans ton projet et ta conviction d'agir, tu vas automatiquement vaciller. L'autre scénario possible est que cette personne, encore une fois de façon très certainement inconsciente, va envier ton audace, jalouser ta capacité à sortir du cadre actuel qui est le tien, et tenter de te saboter. C'est un comportement grégaire. Aucun mouton ne doit sortir du troupeau, car s'il réussit à vivre autrement, cela va automatiquement remettre en question le mode de vie actuel de tous les autres moutons... Il ne s'agit pas ici de dire que ton entourage va forcement te démotiver, ou manquer de soutien pour le projet professionnel que tu construis. En revanche, ce qui est certain, c'est que leur opinion sera forcement teintée d'affect, ou conditionnée par des mécanismes inconscients.


En réalité, ce que tu cherches à recueillir avant tout c'est un avis le plus objectif possible sur la réalité et le potentiel de tes aspirations. Tu pourras éventuellement le recueillir auprès de professionnels du domaine dans lequel tu souhaites te lancer, de personnes qui partagent les mêmes valeurs que toi et qui sont passées par le même chemin avant toi... Néanmoins, ce dont je suis certaine, c'est que personne ne peut vraiment te rassurer et répondre à ce questionnement de la validité de ton projet, si ce n'est toi-même!

Le véritable avis, il est en TOI. La seule personne dont tu dois obtenir un OUI franc et massif, c'est toi. Tu dois avant tout être certain de ce que tu veux faire, de l'énergie que tu seras en capacité de déployer, et de ta motivation à mener à bien ce que tu souhaites. Lorsque tu auras la certitude profonde que ton choix est fait, et que tu veux avancer vers ce nouvel objectif en y mettant tous tes moyens, choisis une, deux, peut-être trois personnes, à qui te confier, avec qui échanger à ce sujet. Et quand le sujet en question sera construit et solide, tu seras à même de le partager plus largement, mais non plus pour obtenir l'adhésion de l'autre, simplement pour l'informer et lui demander de t'apporter son soutien en toute bienveillance.



51 vues