©2019 by Camille Voiry Gey. Proudly created with Wix.com

Rechercher
  • Camille Voiry Gey

Viser l'audace professionnelle, mais par où commencer?

Nous avons tous eu envie, à un moment donné ou à un autre de notre vie, d'impulser un changement majeur dans notre quotidien. Bien souvent, c'est le travail qui occupe la place centrale de nos réflexions. Que l'on soit en souffrance, ou tout simplement dans une forme de lassitude corrosive, nous nous questionnons sur ce que serait notre existence, si nous n'avions plus à attendre la fin de semaine pour commencer à vivre. Nous aspirons à nous investir dans une mission professionnelle qui aurait du sens, et qui serait alignée avec nos valeurs et notre être. Cette question, elle a hanté mon esprit pendant des années. À l'heure où j'écris ces lignes, je n'ai pas terminé de découvrir et construire ma définition, ma mélodie, mon sacerdoce. Néanmoins, si vous êtes à la croisée des chemins, si vous ressentez en vous un besoin de plus en plus irrépressible de passer à l'action et d'initier des changements, et que vous vous sentez perdu face à l'ampleur de la tâche, je me propose de vous livrer ici de quoi faire un premier pas... Avant même de chercher à construire concrètement un plan d'action, à faire un choix de formation ou de reconversion, il existe à mon sens quatre questions essentielles, auxquelles il vous faut répondre.



Tout d'abord, et très simplement, quelles sont mes valeurs intrinsèques, celles avec lesquelles je ne peux mener aucune négociation? Y avez-vous seulement déjà pensé avec précision? C'est pourtant ESSENTIEL. Il y a fort à parier que votre profession actuelle entre en conflit avec une, ou plusieurs de vos valeurs. Il existe des dizaines de valeurs différentes, et nous ne sommes pas tous sensibles aux mêmes. Ainsi, je vous invite à dresser une liste des dix valeurs qui vous apparaissent comme fondamentales, afin d'avoir une vision très claire de ce qui est primordial pour vous, et de pouvoir construire un projet solide. J'ai fait cet exercice il y a plusieurs mois en arrière, sous l'impulsion d'un coaching mené par la pétillante Leona, de Fit Your Dreams (foncez découvrir son univers, elle vaut le détour!). Le top cinq de mes valeurs s'est révélé ainsi: Liberté, Bonheur, Enthousiasme, Bienveillance et Abondance. Cela a provoqué un déclic dans ma tête, et j'ai clairement pris conscience du décalage entre mes valeurs et mon quotidien professionnel. J'ai compris que quelque soit le choix que je ferai par la suite, je ne devais jamais perdre de vu ces valeurs. Les vôtres seront peut-être l'Amour, le Respect, la Générosité, l'Action, la Franchise... Mettez les noir sur blanc, et faites en votre mantra, quelque soit la décision prise.


Ensuite, autorisez vous à coucher sur le papier les réponses à la question suivante: qu'est-ce qui me fait vraiment vibrer? Sans modestie, sans peur, sans croyance limitante, laissez vous emporter par votre coeur, et portez sur une feuille blanche toutes les choses que vous adorez faire, tout ce qui a du sens pour vous, tout ce qui est important. Ne vous limitez pas à noter des choses raisonnables, ou qui pourraient faire l'objet d'un emploi standard. Osez écrire, dans le secret d'un petit carnet, tout ce qui vous passe par la tête, tout ce qui vous fait rêver. Bien entendu, chaque élément n'aura pas vocation à devenir votre job, mais il est fort probable que de cette liste naisse une bribe de chemin, une graine de possibilité. Lors de cette exercice, ne vous laissez pas polluer par le pessimisme ambiant, les propos terre à terre de votre entourage, ou les peurs incrustées dans vos tripes. Soyez simplement vous-même, et exprimez le. Que risquez-vous à être spontané, à ce stade?


Puis, vous serez certainement tenté, raisonnablement, de penser "diplôme". Et cela serait à mon sens une erreur. Nous vivons dans une époque où le diplôme a de moins en moins de sens, tant il est déconnecté de la réalité de notre société, et de ce qui est attendu dans le monde du travail. Si j'avais raisonné diplôme, je n'aurais jamais eu l'audace de déposer ma candidature à un poste d'assistante juridique, alors même que le droit m'était parfaitement inconnu. Pourtant, j'ai saisi l'opportunité, et j'ai décroché le job, apprenant ensuite les rudiments du métier sur le tas et réutilisant des compétences transversales, acquises par ailleurs. Et je suis certaine que ce type de situation est possible pour tout le monde, dans la mesure où l'on ose, et où l'on se donne ensuite les moyens d'agir et d'assumer notre nouveau rôle. Cessons de raisonner diplôme, pour penser compétences, acquises par l'école peut-être, mais aussi à titre personnel. On peut devenir expert dans un domaine, en apprenant sur son temps personnel, grâce à des expériences vécues, des formations en ligne gratuites, des livres, des échanges avec d'autres personnes... Tant de savoir est de nos jours disponible, et à portée de main. On peut même suivre des cours avec des professeurs de grandes universités américaines, gratuitement, sur la plateforme COURSERA. C'est une époque folle, et porteuse de tous les possibles! Les seuls maîtres mots sont le courage et l'envie. Alors quelles sont vos compétences? Qu'est-ce que vous savez faire, au delà d'un bout de papier qui pourrait en attester?


Enfin, et une fois les réponses aux trois premières questions trouvées, vous pouvez à présent vous demander comment vous pouvez matériellement mettre en place un virage professionnel, et sécuriser au mieux votre chemin. Quelles sont les outils et solutions à votre disposition pour faire bouger les choses? N'oublions pas que nous vivons en France, un pays dont l'accompagnement social n'est plus à démontrer. Existe-t-il même un autre pays où faire preuve d'audace serait moins risqué que dans notre hexagone? Selon votre position actuelle, voyez les cartes qui sont mises à votre disposition, et qui pourraient servir votre projet: bilan de compétence, formation grâce au CPF, candidature spontanée, rupture conventionnelle, création d'une micro entreprise en parallèle de votre activité ("side project")... Les scénarios sont multiples, à vous de voir ce qui sera le plus probant, en fonction du chemin que vous voulez prendre. Donnez vous le temps de rechercher tout ce qui est possible, toutes les aides éventuelles qui pourraient vous être apportées. Prenez le temps d'étudier le champs des possibles en fonction de vos contraintes (financières, familiales et personnelles), et des concessions que vous êtes prêt à faire.


Finalement, avant même de vous mettre la pression sur LA voie à choisir, le projet professionnel à défendre, le cheminement commencera par des réflexions plus profondes et plus globales, sur ce que vous êtes, ce que vous attendez de votre vie, et ce que vous êtes en mesure de supporter matériellement. C'est une étape essentielle, à ne pas négliger, que j'ai moi-même pris le temps de vivre. C'est le socle solide du futur édifice à venir. Alors à votre stylo et votre carnet, laissez les idées fuser, les vérités s'inscrire sur le papier. Et prenez y du plaisir, car c'est un voyage, dont chaque étape à beaucoup à offrir ;-)



Vise loin, vise haut, fais preuve d'audace!



58 vues